Rolls-Royce & Bentley

Première guerre mondiale, nos aïeux se sont battus pour notre liberté

Voir aussi WWII, nos aïeux se sont battus pour notre liberté


Membres de la famille directe ou indirecte ayant participé à la WWI

Visages de quelques membres de la famille tués à l’ennemi

(Militaires et civils, tous reliés à mon arbre généalogique)

Sont morts sous le feu ennemi pour leur patrie

Civils morts lors de la première guerre mondiale

  • Henri DE JONCKHEERE, tué le 3 octobre 1915.
  • Constant SCHENKELS, prisonnier disparu durant la guerre, date officielle du décès 11 septembre 1918
  • Jacob SCHENKELS, tué le 13 octobre 1918

Prisonniers de guerre

Ont survécu, nombre ayant subi des blessures au front, certains seront tués lors de la seconde guerre mondiale

Merci à tous les soldats qui se sont battus pour nous, une pensée toute particulière aux hommes qui y ont laissé leur vie.

42 987 soldats belges sont morts durant la première guerre mondiale (les trois quarts tués par des éclats d’obus), sans compter les morts des suites de leurs blessures la guerre terminée. 44 686 soldats belges ont été blessés dont un nombre significatif gardera des séquelles à vie.

A cela s’ajoute la liste des victimes civiles, plus de 62 000 hommes, femmes, enfants belges morts durant la grande guerre.



La guerre c’est avant tout – ne l’oublions pas – des hommes qui sont amenés à s’entre tuer.

La plupart des combattants étaient très jeunes, fier de s’engager pour défendre leur pays. Au début, la guerre était menée essentiellement par les militaires de carrières appelés au front et les miliciens de 1913, mais rapidement de nombreux volontaires de guerre se joignirent pour se battre contre l’envahisseur par patriotisme, soif d’adrénaline et d’aventure, la guerre devait être brève, quelques mois tout au plus.

Hélas, l’Allemagne était le seul pays qui fût prêt à mener une guerre moderne de grande ampleur. Tous les autres pays ont été pris au dépourvu, la Belgique qui nous intéresse tout particulièrement n’était militairement pas prête pour affronter l’empire allemand. Le 4 août 1914 – sans aucune déclaration de guerre – 800.000 soldats allemands franchissent la frontière belge du côté Wallon. Contre toute attente, l’armée belge va opposer une résistance farouche, mais à un prix humain très élevé, de nombreux soldats belges seront blessés ou tués dès les premières heures de combat. Les civils en paieront aussi le prix avec 5 500 hommes, femmes et enfants massacrés, les femmes violées, des centaines de milliers de belges prenant le chemin de l’exil.

La suite vous la connaissez, quatre années d’occupation militaire allemande, nos soldats se battant dans les tranchées malgré la faim, la crasse, les maladies, parfois à quelques dizaines de mètres de leurs ennemis. L’odeur nauséabonde des cadavres alliés et ennemis qui pourrissent et s’entassent entre les deux camps, les survivants perdant au fil du temps tout sens de dignité humaine, leur vie ne tenant miraculeusement qu’à un fil sans grand espoir de survivre.

Bombardé journalièrement par l’artillerie et régulièrement victimes d’attaques ennemies dans leurs tranchées, après la défense par les mitrailleuses et fusils les combats se terminent au corps à corps, la baïonnette peut pratique souvent remplacée par des armes blanches, les pelles sont aussi utilisées pour massacrer l’ennemi.

Le seul réconfort pour nos soldats était de savoir que les allemands vivaient le même cauchemar au quotidien car eux aussi étaient bombardés et attaqués, jamais l’armée belge ne s’est vouée vaincue, ces hommes malgré des conditions de vie inhumaines ont résisté, se sont battus pour vaincre l’envahisseur.

Je ne vais pas retracer l’histoire de la grande guerre, je ne suis pas historien de nombreux ouvrages de référence sont disponibles sur le sujet. 42 987 de nos soldats sont morts pour notre patrie, la Belgique, nous leur devons toute notre reconnaissance, surtout à notre époque ou l’avenir du pays est plus qu’incertain tant le fossé entre le nord et le sud du pays s’accroît.

(légende photo : Soldats belges en embuscade s’apprêtant à attaquer une section de soldats allemands)


  • Soldats belges prisonniers le 5 août 1914
  • Groupe de soldats belges capturés vers 1914
  • Des milliers de soldats allemands prisonniers en août 1918

Scène de guerre, soldats et chevaux allemands tué en 1918

Soldats belges tués suite à une attaque au gaz


Portraits de soldats belges :

Mon arrière grand-père Oscar UREEL lors de son service militaire, volontaire de guerre WWI


Soldat belge dans une tranchée


Soldat belge tué à l’ennemi pour sa patrie


Article proposé par Alain Schenkels