RRB.BE présenté par Alain Schenkels

Paparazzi à Londres 2009

Retour sommaire Articles divers et variés Rolls-Royce & Bentley, cliquez ICI


Aperçu d’une journée ordinaire à Londres … 

A peine arrivé à la gare, je croise une superbe Bentley Continental GTC décapotée, je la prend en photos, mais elles seront effacées par la police londonienne, vous comprendrez plus loins dans l’article le pourquoi de la chose. Après une réunion dans le quartier des affaires Londonien, j’y reste la journée pour visiter quelques boutiques de luxes et admirer nos merveilleuses Rolls-Royce & Bentley. 

Londres est connu pour ses paparazzis, je décide donc d’en devenir un pour une journée, rassurez-vous uniquement pararazzi de Rolls-Royce & Bentley, les passagers ne m’intéressent guère. 

Commençons donc par cette Bentley Arnage d’une couleur mat bien particulière, je n’aime pas trop mais elle mérite un petit reportage photos :

Derrière cette Bentley Arnage une Rolls-Royce New Phantom :

Une Rolls-Royce New Phantom dans la circulation Londonienne. J’aperçois une New Phantom qui passe et qui s’arrête un peu plus loin, réflexe je cours avec mon appareil photo vers la Rolls-Royce pour la photographier, je m’aperçois que tout autour de moi les passants croient que je suis un paparazzi à la chasse d’une star, les uns essayant d’apercevoir la « star » dans la Phantom, les autres me dévisageant du regard 🙂

Une Rolls-Royce Drophead Coupé dans la vitrine de chez Rolls-Royce, à côté de Jack Barclay :

Bentley Mulsanne en rue :

Bentley Turbo R :

Une des nombreuses Bentley Continental GT de Londres :

Très belle Bentley Arnage :

Encore une Bentley Mulsanne, cette fois devant le Millennium :

Ah une Rolls-Royce Phantom qui passe :

Je me retourne, une Bentley Brooklands Mulliner avec sur la plaque d’immatriculation la mention du garage Jack Barclay :

Bentley Arnage :

Les Suisses débarquent en Bentley Arnage (deux tons) :

Bentley Continental Flying Spur, personnellement je la préfère à la GT mais je suis rarement suivi dans cet avis :

Allez puisque vous préférez en masse les GT :

Ah la première Rolls-Royce Phantom Drophead Coupé de la journée :

Et une Bentley Arnage de plus, une. Magnifique !

Une Rolls-Royce Silver Spirit sur la route dépassant une Bentley Continental GT stationnée :

Et donc la Bentley Continental GT stationnée :

Une Rolls-Royce Phantom qui précède une Bentley Continental Flying Spur :

Quelques autres Bentley Continental Flying Spur :

Bentley Continental GT (elle en a du succès à Londres!) :

Et maintenant le paparazzi dans toute sa splendeur ! Les beaux quartiers de Londres sont pourvus de rues privées, accès strictement interdit. J’aperçois ma première Rolls-Royce Silver Seraph (une portière abîmée) et dans cette même rue privée des tas de Bentley. Combien de photos pourrais-je faire avant de me faire interpeller par le service de sécurité ? 

Comptons :

Et oui : 4 prises rapides soit quelques secondes avant que le garde m’interpelle. Mais les photos ont été prises, c’est l’essentiel. Et puis un bon paparazzi prend des photos à travers les grilles :

Ah la rue à un autre accès, vite …

Et paf une sirène de la police retentit, je suis interpellé par la police londonienne !
Après avoir pris le soin de vite changer discrètement la carte SD, on me demande mon passeport, mes mains placées sur la grille je suis entièrement fouillé (je n’ai pas de photo, dommage 😉 ). ils me demandent ce que je photographie, je réponds la vérité les voitures. La police me fait m’asseoir sur un marche et ils vérifient mon appareil photo, heureusement il y avait dessus quelques photos prises le matin même de la fameuse Bentley Continental GTC décapotée en plus de photos personnelles et autres prises chez Wartski, sans rien me dire ils effacent le contenu de la carte SD 🙁

Après quelques minutes, ils me font signe de me lever et m’expliquent que je suis passible de poursuites pour avoir pris des photos dans un domaine privé, ils me laissent cependant partir ce qui est évident puisqu’en formatant la carte SD, ils ont effacé toute potentielle preuve, je crois surtout que si je m’en sort à si bon compte c’est car il n’y avait sur cette carte SD aucune photo prise dans cette rue privée.

Je râle d’avoir perdu des photos personnelles, mais le principal j’ai sauvegardé la carte SD qu’ils n’ont pas trouvé en me fouillant sans quoi, non seulement ce reportage n’aurait jamais vu le jour, mais surtout il est probable que j’aurais été embarqué par la police avec dans le meilleur des cas une amende à la clé.
J’en prends des risques pour vous faire rêver 🙂 En attendant, les photos de la rue privée sont publiées et toc 😉

Bon il est temps de rentrer à Bruxelles, l’Eurostar n’attendra pas.
Ce fût une journée presque ordinaire à Londres…
A bientôt pour d’autres aventures, 

Alain Schenkels