RRB.BE présenté par Alain Schenkels

Les moustiques tigres (Stegomyia albopicta)

!!! Attention aux moustiques tigres !!!

Avec la tique, le moustique tigre est le nouveau fléau de nos forêts, il pique en pleine journée… Je relativise, il n’y a pas (encore) de serpents dans nos contrées.

Malgré une chemise fermée, les moustiques tigres ne m’ont pas raté, même des piqûres sur le torse ils ont du passer par la boutonnière. Je n’ai rien senti, les moustiques tigres m’ont attaqué lors d’une simple promenade à l’arboretum.

Forte allergie et démangeaisons durant plus de 15 jours, sur prescription médicale pommade Fucifort Lipid 20mg. Il a fallu plusieurs mois pour que les taches sur ma peau disparaissent…

Le moustique tigre (Stegomyia albopicta) est une espèce agressive qui pique de jour avec un pic d’agressivité à l’aube et un autre au crépuscule. C’est la femelle, une fois fécondée qui pique les mammifères ou les oiseaux pour absorber du sang dans lequel elle trouvera les protéines nécessaires à sa progéniture. Ce n’est pas directement le sang bu sur la précédente victime qui infecte la suivante, mais la salive que le moustique-tigre injecte dans sa victime pour fluidifier le sang.

La distance de vol actif des moustiques culicidae dépend des espèces, elle est le plus souvent inférieure à 1 km. Des cas de transport passif par le vent de moustiques adultes, jusqu’à plusieurs dizaines de km, ont été signalés mais mal documentés. Le transport passif des œufs supportant la dessication est en revanche bien démontré comme mode d’invasion d’A. albopictus sur plusieurs continents.

Si une personne se fait piquer à son domicile ou dans son jardin, il y a donc de fortes chances que le moustique se soit développé à proximité. Le moustique tigre est originaire de l’Asie du Sud-Est; il a été décrit pour la première fois à Calcutta en Inde en 1894. Il est aujourd’hui présent sur tous les continents, à l’exception de l’Antarctique. Il est probable qu’il ait accompagné les vagues de peuplement du sud-ouest de l’océan Indien par les peuples d’origine indonésienne.

Depuis le début des années 1990, il est très présent sur une grande partie de l’Italie où il a été découvert pour la première fois à Gênes dans un dépôt de vieux pneus importés. Il est particulièrement abondant en Romagne surtout dans les villes de la province de Ravenne ainsi que dans la région des Abruzzes et Molise.

On le trouve également ponctuellement dans d’autres pays d’Europe méditerranéenne comme le Monténégro et la Croatie, à Malte et il a été repéré en Allemagne, en France et en Belgique en 2000 et 2013 (et 2019 j’en suis la victime), en Catalogne (Espagne) vers 2005 et aux Pays-Bas en 2007, ou encore en Albanie.
En novembre 2007, il a été repéré pour la première fois au nord des Alpes, dans le canton suisse d’Argovie.

En 2015, Aedes albopictus est implanté dans au moins 20 pays européens, en particulier ceux autour de la Méditerranée. Il gagne de nouveaux territoires tous les ans et sa distribution géographique doit être révisée en permanence par les programmes de surveillance.


Il faut plus que jamais nous protéger contre ces insectes afin de profiter au mieux de nos ballades et découvertes en forêt.