RRB.BE présenté par Alain Schenkels

Histoires de soldats de la première guerre mondiale

Retour vers « Histoires des guerres », cliquez ICI


Cette page est consacrée aux histoires de soldats de la première guerre mondiale de toutes nations, alliées et ennemies. Toute guerre est cruelle, les hommes se battent pour un idéal, leur liberté ou toute autre raison, ils obéissent surtout aux ordres qui leurs sont dressés. Voici l’histoire de certains d’entre eux.

Aussi horrible puisse être la guerre, elle fait partie de notre histoire. Nous avons parmi nos aïeux directs ou indirects des hommes qui se sont battus durant la grande guerre, si certains ont eu la chance d’y survivre, d’autres y ont laissé la vie ou une partie d’eux même, physiquement et/ou psychologiquement.

Le devoir de mémoire est primordial, nous pourrions dire pour « plus jamais ça », la seconde guerre mondiale nous a démontré que rien n’est acquit, la paix est d’une grande fragilité. Nous avons la chance de vivre depuis plus de 75 ans une époque stable, restons néanmoins sur nos gardes un nouveau conflit peut intervenir dans un avenir plus ou moins proche, que ce soit en raison du dérèglement climatique avec des mouvements de population au niveau mondial ou par le simple fait d’un dictateur suivi par d’autres nations.

Le passé, aussi tragique soit-il, doit nous faire prendre conscience que si ses hommes sont morts pour nous, pour notre liberté, nous devons nous aussi agir afin de maintenir à chaque niveau de pouvoir un climat de paix et éviter l’escalade de la violence. Mais si malgré tous nos efforts nous sommes mis en danger, il est aussi de notre devoir de nous défendre pour nous et les générations futures.


Sommaire :

Durant la seule journée du 11 novembre 1918 – dernier jour de guerre – 11 000 soldats toutes nationalités confondues ont été blessé ou tué, dont un certain nombre après le cessé de feu de 11 heures.


Durant la grande guerre comme la seconde, les allemands étaient nos ennemis. Nos aïeux se sont battus contre eux, n’oublions jamais leur sacrifice. Comment à notre époque où les allemands sont nos alliés, percevoir la mort de ces soldats allemands.

Avons-nous le droit moral de plaindre ces soldats allemands tués par les nôtres ? Les allemands nous ont envahi, il était de notre devoir de nous défendre, nous battre contre l’envahisseur, la mort de l’ennemi est souvent indispensable et certainement acceptable, c’est le prix à payer pour sauvegarder nos libertés. Il ne faut pas oublier que chacun de ces soldats allemands avaient pour objectif de détruire notre mode de vie, mais aussi nos vies. N’oublions pas les témoignages des civils lorsque les allemands arrivaient dans les villages et tiraient sur ceux qui regardaient par leur fenêtre, qui semaient la terreur. N’oublions pas l’exode massive des civils qui fuyaient l’envahisseur, n’oublions pas les nombreux crimes de l’armée allemande envers le civils.

Les alliés ont payé cher le prix de notre liberté et nous leur devons toute notre reconnaissance et gratitude.
Même si à titre individuel la plupart des soldats allemands ne sont pas directement responsables de cette guerre, je ne puis moralement au nom des mes aïeux me permettre de les plaindre. Chaque soldat allemand tué ou capturé était une victoire pour les alliés, un risque de moins d’être la cible d’un ennemi, ils ont payé un très lourd tribu humain, mieux valait eux que les nôtres.