RRB.BE présenté par Alain Schenkels

2017 Expo Ukiyo-e Musée du Cinquantenaire (BE)

Retour sommaire « Arts, Musées & Expositions », cliquez ICI

Le Musée du Cinquantenaire vous invite à découvrir sa prestigieuse collection d’estampes japonaises lors d’une exposition de haut niveau, la première de cette envergure depuis le festival Europalia Japon de 1989. L’exposition est organisée dans le cadre des célébrations du 150e anniversaire des relations belgo-japonaises, dont elle constitue un des points d’orgue.

416 estampes sont sélectionnées parmi les plus belles de la collection du Musée du Cinquantenaire, qui est internationalement réputée.

Entre 1765 et 1770, Harunobu dessine un millier d’estampes qui le consacrent comme le grand maître de son temps. Il tient cette célébrité de sa contribution capitale à une innovation technique : la pleine polychromie (nishiki-e), à l’instigation privée, de la classe intellectuelle fortunée d’Edo.

Sans renier l’influence de ses grands prédécesseurs sur son œuvre, Harunobu impose au nishiki-e son premier style : une vision de la vie quotidienne transposée dans un monde de rêve ou évoluent essentiellement de frêles jeunes femmes.

Harunobu illustre le goût pour le passé et pour la littérature niso-japonaise des cercles d’art poétique auxquels il est lié. Il a volontiers recours à la Parodie (mitate), transposant des sujets classiques dans un contexte contemporain.

Grâce à ses riches commanditaires, il bénéficie par ailleurs de papiers de qualité supérieure, des pigments très coûteux et de tous les raffinements techniques, comme en témoignent ici les estampes d’une fraîcheur exceptionnelle.