DB 1904 Royce 10HP 1905 Rolls-Royce 15HP 1905 Rolls-Royce 20HP 1905-1908 Rolls-Royce 30HP et Legamit V8

La Rolls-Royce 10HP ou Royce 10HP (1904) créée sur le modèle de la Decauville par Sir Henry Royce. Il s’agit bien de la Royce 10HP et non la Rolls-Royce puisque l’union entre les deux noms ne se fit qu’à la fin de l’année 1904, un 23 décembre où la 10HP devint la Rolls-Royce 10HP.

La première Royce 10HP sortie tout droit de l’usine de Manchester a fait son premier essai sur route le 1 avril 1904 parcourant une distance d’environ 25 km. Malheureusement, ni cette Royce ni ses deux congénères construites au même moment n’existent plus, elles ont probablement été transformées par la suite pour de nouveaux essais. Munies de 12CV, on s’étonnera qu’elle ne se soit pas nommée 12HP. Pour l’époque cette voiture d’exception était déjà puissante puisqu’elle atteignait les 50 km/h alors que la vitesse était limitée à 33km/h, déjà des limites de vitesse depuis 1903!

Sur l’ensemble de la production 10HP (16 exemplaires), quatre existent encore aujourd’hui dont l’une exposée au Science Museum de Londres. A noter que la Royce 10HP est devenue la Rolls-Royce 10HP suite à l’union entre Rolls et Royce en décembre 1904.

Construite en 6 exemplaires, une seule Rolls-Royce 15HP existe encore de nos jours. Cet exemplaire a été entièrement restauré par Bill Morton, son propriétaire. La 15HP dispose d’un moteur de 3089cc à 3 cylindres en ligne, refroidi par eau.

La Rolls-Royce 20HP fut produite en 40 exemplaires mais seulement deux exemplaires existent encore de nos jours, dont un se trouvant actuellement au Canada. Moteur de 4118cc, 4 cylindres en ligne, refroidi par eau.

La Rolls-Royce 30HP dispose d’un châssis agrandi de celui de la Rolls-Royce 20HP. Construite en 37 exemplaires, une seule a miraculeusement survécue et a du être entièrement restaurée après avoir été découverte en triste état dans la savane australienne. C’est Stanley Sears, le grand collectionneur de Rolls-Royce, qui s’est chargé de la restauration de cette unique survivante RR 30HP. La 30HP dispose d’un moteur 6 cylindres en ligne, refroidi par eau et d’une cylindrée de 6177cc.

Les V8 n’eurent aucun acheteur. Le moteur était dissimulé dans le véhicule ce qui permis d’éliminer le capot, ce qui ne fut pas apprécié des clients qui y voyaient un étrange véhicule qui ressemblait aux automobiles de 20 ans en arrière. Construites en 3 exemplaires, aucune n’a survécu. Les V8 (1905) et la V8 Legalimit (1906) disposent d’un moteur 8 cylindres en V, refroidi par eau et d’une cylindrée de 3541cc.

1904 10HP immatriculation A-8093 ou A-B093 (détruite) #15196

1904 10HP Tourer immatriculation (collection privée) #U44

1905 10HP Barker Parc Phaeton immatriculation P2037 (collection privée) #20159

1905 10HP Barker Park Phaeton immatriculation AX148 (collection science Museum) #20162

1907 10HP Tonneau Barker immatriculation SU13 (collection Bentley Motors) #20165

1905 15HP immatriculation SD-661 (exposée au Royal Scottish Car Club) #26330

1905 20HP Tourer immatriculation AX147 M-9974 #26350

1905 30HP Roadster Jarvis immatriculation XAP1 #26355

1906 20HP Rolls-Royce 20HP #40520

Modèles et historique Rolls-Royce & Bentley

1. Rolls-Royce triées par ANNÉES de production

1904 Royce 10HP – 1905 Rolls-Royce 15HP – 1905 Rolls-Royce 20HP – 1905-1908 Rolls-Royce 30HP et Legamit V8
1907-1926 Rolls-Royce Silver Ghost Derby et Springfield
1922-1929 Rolls-Royce 20HP
1925-1931 Rolls-Royce Phantom I Derby & Springfield
1929-1935 Rolls-Royce Phantom II
1929-1936 Rolls-Royce 20/25
1936-1938 Rolls-Royce 25-30
1935-1939 Rolls-Royce Phantom III
1938-1939 Rolls-Royce Wraith
1946-1958 Rolls-Royce Silver Wraith
1949-1955 Rolls-Royce Silver Dawn
1950-1956 Rolls-Royce Phantom IV
1955-1959 Rolls-Royce Silver Cloud I
1959-1962 Rolls-Royce Silver Cloud II
1962-1966 Rolls-Royce Silver Cloud III
1959-1968 Rolls-Royce Phantom V
1968-1990 Rolls-Royce Phantom VI
1965-1980 Rolls-Royce Silver Shadow
1971-1987 Rolls-Royce Corniche
1975-1986 Rolls-Royce Camargue
1977-1980 Rolls-Royce Silver Wraith II
1980-1998 Rolls-Royce Silver Spirit
1980-1998 Rolls-Royce Silver Spur
1989-1992 Rolls-Royce Corniche III & IV
1993-1998 Rolls-Royce Park Ward
1994-1995 Rolls-Royce Flying Spur
1994-1998 Rolls-Royce Silver Dawn
1998-2002 Rolls-Royce Silver Seraph
2000-2002 Rolls-Royce Corniche

2. Bentley triées par ANNÉES de production

1921-1936 Bentley 3 Litre
1926-1930 Bentley 6 1/2 Litre
1927-1931 Bentley 4 1/2 Litre
1930-1931 Bentley 8 Litre
1931-1934 Bentley 4 Litre
1933-1936 Bentley 3 1/2 litre
1936-1939 Bentley 4 1/4
1939-1941 Bentley Mark V
1946 – 1952 Bentley Mark VI
1952-1955 Bentley R Type
1955-1959 Bentley S1
1959-1962 Bentley S2
1962-1966 Bentley S3
1965-1981 Bentley Serie T
1971-1984 Bentley Corniche
1980-1987 Bentley Mulsanne + Turbo
1984-1992 Bentley Eight
1984-1995 Bentley Continental & Continental Turbo
1985 Bentley Camargue (exemplaire unique)
1985-1995 Bentley Turbo R
1987-1992 Bentley Mulsanne S
1992-1997 Bentley Brookland
1992-2003 Bentley Continental R
1994-1995 Bentley Continental S
1994-1995 Bentley Turbo S
1995-1997 Bentley (New) Turbo R Sport
1995-2002 Bentley Azure
1996-2003 Bentley Continental T
1997-1998 Bentley Turbo RT
1998 Bentley Brooklands R Mulliner
1998 Bentley Turbo RT Mulliner SWB
1998-1999 Bentley Turbo RT Mulliner
1998-2000 Bentley Continental SC
1998-2009 Bentley Arnage

2020 Réception Nouvel An Garage RRB Van Noten

Les sections belges du Rolls-Royce Enthusiasts’ Club se sont réunies – malgré la tempête – à l’invitation du garage Rolls-Royce et Bentley – Van Noten British Classic Cars pour une réception à l’occasion du nouvel an.
Voici un reportage photos de l’événement.

2020 So British Autoworld Brussels

C’est avec mes amis Emmanuel de Menten et Pascal Liger qui vient tout droit de la région de Nantes (propriétaire de la Rolls-Royce la plus filmée dans l’histoire du cinéma et de la télévision ) que j’ai eu le plaisir de visiter l’exposition So British au musée de l’automobile belge Autoworld.

Ne nombreuses marques anglaises étaient présentes, voici un petit reportage photos de Rolls-Royce & Bentley :

Il était une fois… en 1981 BCH02209

Cette Rolls-Royce Silver Spirit a été commandée par un homme d’affaires Anglais chez H.A. Fox le 21 novembre 1980, ce par l’intermédiaire du très réputé Alex Fox Limited. Couleur extérieure « Chesnut » et intérieur cuir marron foncé mais l’acheteur se ravisa le 24 décembre 1980 en optant pour un cuir beige clair. Elle fût livrée à son premier propriétaire le 6 mai 1981 avec le n° de châssis BCH02209. La radio-cassettes d’origine « Frankfurt Stereo » est – fait rare – toujours installée dans le véhicule ! Sa première immatriculation était TJN 2TO.

De nos jours, la couleur « chesnut » assez démodée a été remplacé par une autre couleur disponible d’origine « Cardinal Red », les cuirs quant à eux ont été entièrement restaurés tout en gardant exactement le même aspect « beige » via une teinture conçue d’après les codes couleur d’origine :

Cardinal Red avant restauration (en 2008) :

Chestnut  : (Il ne s’agit pas de BCH02209, photo trouvée sur le web)

Dans les documents « Construction & Test Records » transmis par le Rolls-Royce Enthusiasts’ Club, je découvre un premier entretien du véhicule le 23 août 1983 avec 18.562 miles au compteur, réalisé chez H.P. Arnett & Son Ltd, 26/32 Oxford Road, Bournemouth BH8 8EZ.

D’après le MOT History avec la dernière immatriculation connue, cette Rolls-Royce Silver Spirit avait au compteur 132,410 miles le 19 mai 2006 et 132,976 miles le 12 juin 2007. Le dernier document retrace la voiture le 15 février 2008 avec 133.298 miles à l’occasion d’un changement de batterie. Lors de mon acquisition 3 semaines plus tard, elle comptabilisait 133.452 miles.
Le dernier propriétaire à qui j’ai acheté le véhicule a pris possession de BCH02209 le 10 avril 2000 mais suite à une grave maladie laissa rapidement la voiture à l’abandon jusqu’à mon acquisition 8 ans plus tard.
Durant la période post 2000, un document de demande d’immatriculation indique comme ancienne plaque d’immatriculation « V8 JJR » mais je n’ai malheureusement pas trouvé de trace via le MOT anglais (MOT étant l’équivalent du contrôle technique).

Voici une photo datant des années ’70 prise de face chez H.A. Fox, 54 St James’s St, Londres, découverte dans une archive de 1981 du Rolls-Royce journal  :

Une autre photo prise de la rue sur le côté (Bennet St.), datant des années ’80 :
Crédit photo : David Irvine

Photo prise de face, en 2012 (Google Street), H.A. Fox n’est plus installé à cette adresse :

Vue d’ensemble en 2012 : H.A. Fox n’est plus installé à cette adresse mais on y découvre malgré tout un petit peu plus loin dans la rue une Rolls-Royce Silver Spirit.

Localisation sur la carte :

Acquisition en 2008 :

Découverte de ce qui va devenir ma première Rolls-Royce, une Silver Spirit de 1981, châssis n° BCH02209. Autant le dire tout de suite, elle n’était pas très fringante. Outre de nombreux points de rouille, le moteur ne tournait pas sur tous ses cylindres, les cuirs usés, les boiseries craquelées, les tapis munis de moisissures et il y avait une belle petite fuite hydraulique. Cette voiture dont la triste destinée était d’être transformée en « donneuse » (pour pièces), je pris la décision un peu folle de la sauver en me lançant dans une restauration en profondeur. Le début d’une grande aventure…

Transport vers sa nouvelle demeure …

Premiers mètres à bord de BCH02209 …

Premières réparations de BCH02209

Avant d’examiner en profondeur l’état du véhicule afin d’estimer le nombreux travaux à prévoir, je décida de la mettre en ordre pour pouvoir la passer au contrôle technique (oldtimer) en Belgique en vue de son immatriculation. Outre les vérifications élémentaires tels que changement de toutes les huiles, courroie de distribution etc. je devais exécuter deux réparations urgentes.

Première opération : remplacer un tuyau de frein rouillé qui provoquait une importante fuite hydraulique.

Voici donc le fameux tuyau rouillé, remplacé par un nouveau, fabriqué sur mesure chez Generalfrein à Bruxelles pour 5,87 euros TTC le 7 avril 2008. Ensuite placement du nouveau tuyau de frein et purges complète du système hydraulique.

Seconde opération : Vérification de la compression des cylindres

Cette opération me permit de vérifier quels sont les cylindres qui posent problème. Deux d’entres eux étaient encrassés, le simple changement des 8 bougies suffit pour que le nouveau test de vérification de la compression des cylindres soit dans les normes, le moteur tourna comme une horloge. Bien évidemment, quelques temps plus tard je nettoya en profondeur les pistons et cylindres pour lui donner une nouvelle jeunesse.

Un moteur qui tourne rond, plus de fuite hydraulique, il est grand temps de tester la Rolls-Royce sur la route avant son passage au contrôle technique.

Départ pour la première balade, en famille :

Première photo à Ixelles (Bruxelles) lors de la balade :

Tout est en ordre BCH02209 s’est magnifiquement comportée. Après quelques formalités de dédouanement, BCH02209 passa brillamment le contrôle technique et reçu l’immatriculation OBU-886. 

Etat de BCH02209 en 2008

Première chose à faire, déterminer les travaux urgents à réaliser, petite visite chez Bentley Brussels pour un check up complet moteur, hydraulique et électricité :

Ensuite, état des lieux carrosserie, cuirs, boiseries etc.

Comme vous pouvez le constater, BCH02209 était dans un bien triste état général mais avec un brin de folie et beaucoup d’huile de coude je décide de m’attaquer à l’aspect intérieur du véhicule.
L’aspect technique (carrosserie, hydraulique, moteur etc.) est confié à des professionnels.

Electricité

Quelques soucis électriques, rien de très grave mais un petit peu de travail à effectuer.

1. Vérification des connections, fusibles et relais. Démontage de certaines pièce et par facilité, de l’ensemble des boiseries du tableau de bord :

2008-2009 Restauration de la carrosserie

Première étape, déposer la voiture chez le carrossier. Neuf mois d’attente pour pouvoir la récupérer, il faut dire que le travail de carrosserie a été bien plus conséquent que prévu. Je n’ai pas de photo de la mise en peinture mais le résultat final est très satisfaisant.

Résultat final après restauration de la carrosserie :

2010-2011 Restauration mécanique

Avant d’entamer les travaux de restauration de l’intérieur du véhicule, de nombreux travaux d’ordre mécanique ont été réalisé afin que le véhicule puisse être régulièrement utilisé pour des balades et rallyes. Moteur, carburateurs, hydraulique, plaquettes et disques de freins et divers autres travaux.

Cette restauration mécanique ayant été effectuée par des professionnels, je ne suis pas en possession de photo ou vidéo de ces réparations.

Une réparation effectuée chez moi et quelques indications du travail de notre regretté mécanicien qui nous a quitté bien trop tôt :

Remplacement des plaquettes de frein parking
Il y a 2 plaquettes sur les 2 étriers arrières :

Une nouvelle et une ancienne :

Pour remplacer les plaquettes de frein de parking, il vous faut les déclipser en retirant les ressorts situés à l’arrière des plaquettes. Inversez la procédure pour monter les nouvelles plaquettes :

Plaquette placée :

Rassurez-vous, il n’est pas nécessaire de retirer l’étrier pour procéder au changement des plaquettes de frein parking. Par contre, il vous faudra retirer les roues. Attention n’oubliez pas le sens pour dévisser les boulons des roues, on visse dans le sens de la marche, on dévisse dans le sens inverse. Donc du côté gauche pour dévisser les boulons vous tournez vers la droite, inversement du côté droit vous tournez vers la gauche.

Sécurité :
Lors de l’opération de changement des plaquettes, ne vous fiez pas uniquement au cric, installez des chandelles sous la voiture pour travailler en toute sécurité !

Suite à venir…

Clubs Automobiles Amis

Pièces de rechange

Spécialistes Rolls-Royce & Bentley


Attention message important du BDC :
Le Bentley Drivers Club ne possède PAS de section ou de représentation à Monaco, ne vous affiliez pas à ce club qui usurpe frauduleusement l’identité du BDC.